jeudi, juin 08, 2017

FRANCISCO VARELA, « LE CERCLE CRÉATEUR »

[ Pour écoutercliquer sur la flèche ] 
 
DEUX MINUTES PAPILLON  -RADIO FRANCE CULTURE-
FRANCISCO VARELA, « LE CERCLE CRÉATEUR »
DEUX MINUTES PAPILLON  PAR GÉRALDINE MOSNA-SAVOYE, 
DIFFUSÉ LE JEUDI  08 JUIN 2017  
DURÉE : 00:02:41 
    Un ouvrage aujourd’hui qui est en fait un recueil de textes écrits entre 1976 et 2001 par Francisco Varela.

    COUVERTURE DU RECUEIL D’ÉCRITS
    « LE CERCLE CRÉATEUR »

    C’est donc l'occasion de découvrir qui était Francisco Varela. Francisco Varela, c’est un penseur chilien, disparu en 2001, dont on peut dire que la recherche a été totale, dont le but avoué était d'ailleurs de comprendre le « secret de la vie », et de découvrir ainsi toute la vérité, d'élaborer une connaissance intégrale.

    Au fur et à mesure de ces textes, on va ainsi de la biologie théorique, champ dans lequel Francisco Varela a construit le concept d'autopoïèse, c’est-à-dire le fait que tout être vivant est autonome, subsiste par lui-même et donne sens à son environnement, jusqu'à ce qui est appelé sa « posture éthique ».

    Mais on passe aussi par sa philosophie de la conscience, et même, par une théorie de la connaissance où, ici, Francisco Varela a proposé un remède méthodologique, nommé « neurophénoménologie », et qui consiste à aborder « en pleine conscience », au-delà de son seul point de vue, toute recherche scientifique.

    Son entreprise était donc totale, par ses disciplines, son but et son enjeu, mais on peut dire que tout part d'un seul événement : en 1973, au moment du coup d'Etat, Francisco Varela était au Chili, et il en raconte son expérience dans un très beau texte à la fin de l'ouvrage. L'effondrement personnel qu'il a alors vécu, son exil du Chili, lui ont fait comprendre, je cite, « le lien qui existe entre une vision du monde, l'action politique et la transformation personnelle ».

    FRANCISCO VARELA
    PHOTO RICARDO ALIAGA BASCOPÉ
    Et là est l'enjeu de ces textes : comment élargir, par soi-même et grâce à sa seule conscience, sa propre perspective d'une multiplicité de point de vue ? Comment faire tomber les barrières entre soi et le monde ? Varela fut ensuite du Dalaï-Lama et du bouddhisme, et c'est vrai qu'on retrouve dans ces écrits quelque chose d'à la fois absolu et très simple.