dimanche, novembre 19, 2017

CHILI : PREMIÈRE CONDAMNATION À DE LA PRISON FERME POUR UN CIVIL LIÉ À LA DICTATURE DE PINOCHET

Ajouter une légende

La Cour suprême a confirmé la condamnation à vingt ans de prison ferme d’un homme reconnu coupable d’un quadruple homicide en septembre 1973.
Au Chili, une centaine d’ex-militaires et de policiers purgent actuellement des peines de prison pour leur rôle lors de la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990). Mais jusqu’ici, aucun civil n’avait été condamné à de la prison ferme pour un crime commis pendant le règne du général chilien. Ce n’est plus le cas. Juan Francisco Luzoro Montenegro s’est vu condamner à vingt ans de prison.

AU CHILI, LES INÉGALITÉS N’EN FINISSENT PAS DE SE CREUSER


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MINE DE CUIVRE DE LOS BRONCES, PRÈS DE SANTIAGO DU CHILI,
 EXPLOITÉE PAR CODELCO, LA COMPAGNIE MINIÈRE CHILIENNE,
 EN DÉCEMBRE 2011.
 PHOTO  ARIEL MARINKOVIC 
 

Ancien ouvrier de la construction, José Cuevas est « indigné ». Comme plus de 90 % des Chiliens, il touche une pension de 220 euros par mois, qui ne lui permet pas d’assurer son quotidien, alors que le salaire minimum est de 367 euros. « Nous sommes à la charge de nos trois enfants », explique, le visage triste, son épouse, Clara, 72 ans. Le couple souhaiterait « un système plus juste, financé par l’Etat, l’employeur et l’employé ».
Par Christine Legrand
Alors, à 74 ans, pour la première fois de sa vie, José est descendu dans les rues de Santiago, le 26 mars, pour manifester aux côtés de plusieurs milliers de chiliens contre le système privé de retraites, imposé en 1981 par le général Augusto Pinochet (1973-1990). Une mobilisation d’une ampleur inédite depuis celle des étudiants en 2011.




dimanche, novembre 05, 2017

LA MORT DE L’URUGUAYEN DANIEL VIGLIETTI, STAR DE LA CHANSON ENGAGÉE LATINO-AMÉRICAINE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE CHANTEUR ET COMPOSITEUR URUGUAYEN
DANIEL VIGLIETTI, À MEXICO, EN SEPTEMBRE 1999.
PHOTO ANTONIO NAVA

Le compositeur et interprète, dont l’œuvre appartient au patrimoine de la chanson latino-américaine populaire, s’est éteint lundi 30 octobre à Montevideo, à l’âge de 78 ans.  
Par Denis Merklen (Institut des hautes études de l’Amérique latine)
Musicien, grand représentant de la nouvelle chanson latino-américaine des années 1960, Daniel Viglietti est mort lundi 30 octobre, à Montevideo, à l’âge de 78 ans. Il était un virtuose de la guitare, admiré des plus grands de son temps : Violeta Parra au Chili, l’Argentin Atahualpa Yupanqui, le Cubain Silvio Rodriguez ou le Brésilien Chico Buarque. Daniel Viglietti surprenait car il y avait dans sa guitare une « main impaire » qui venait perturber l’ordre de l’harmonie, qui était là pour altérer la séquence mélodique. Une forme esthétique en syntonie avec l’humanisme politique qu’il a cultivé toute sa vie.




mardi, octobre 31, 2017

DÉCÈS DU CHANTEUR ET COMPOSITEUR URUGUAYEN DANIEL VIGLIETTI

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


(AFP) - Le chanteur et compositeur uruguayen Daniel Viglietti, 78 ans, qui fut un symbole de la protestation contre la dictature en Uruguay (1973-1985), est décédé lundi.
La nouvelle de sa mort a d'abord été annoncée par des médias locaux citant des proches du chanteur, puis confirmée par le Théâtre Solis de Montevideo, par un responsable de la municipalité de la capitale, Daniel Martinez, et d'autres intervenants.


la suite

[ Pour écouter, double-cliquer sur la flèche ]

 «A DESALAMBRAR » 
 - DANIEL VIGLIETTI
DURÉE : 00:02:27

      FENÊTRE SUR COUR

      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
      « L'AMÉRIQUE AIME SE FAIRE PEUR ! » 

      mardi, octobre 24, 2017

      vendredi, octobre 20, 2017

      CHILI: LA COUR SUPRÊME ORDONNE LA LIBÉRATION DE HUIT INDIENS MAPUCHES


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      PHOTO PATRICIA ESCOBAR, TEMUCO

      La Cour suprême du Chili a ordonné jeudi la libération de huit militants Mapuches – la plus grande ethnie indigène du pays -, en détention provisoire pour des actes de vandalisme considérés par les autorités comme du terrorisme. La plus haute instance judiciaire chilienne a accepté le recours déposé par la défense, qui contestait ce placement en détention provisoire, décidé il y a trois semaines lors d’une audience à Temuco (sud) au cours de laquelle les huit hommes ont été accusés d' « association illicite à caractère terroriste ».
       LA LIBÉRATION DE HUIT MAPUCHES 
      PHOTO ARCHIVE EL MERCURIO
      «La décision de placement en détention provisoire ne respectait pas les standards minimaux pour justifier cette décision », a déclaré le juge Milton Juica, porte-parole de la Cour suprême.

      Ces indiens Mapuches sont visés par une dure loi antiterroriste, une législation dont l’application, pour cette ethnie, a notamment été critiquée par l’ONU.




      SUR LE MÊME SUJET :

      jeudi, octobre 19, 2017

      DIX JOURS QUI ÉBRANLÈRENT LE MONDE DE JOHN REED


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      VLADIMIR ILYICH LENIN 
      Récit d'histoire des débuts de la Révolution d'Octobre, le livre de John Reed est aussi l'œuvre d'un journaliste engagé, présent à Pétrograd dès la fin de l'été 1917. La dimension du reportage offre un cadre favorable à l'adaptateur, qui cherche à transposer dans la fiction les événements et les situations décrits. Mais il ne s'agit pas de n'importe quel reportage : la force particulière de John Reed est de nous entraîner au cœur d'événements qui ont compté comme les plus importants du siècle, qui ont été la référence et l'horizon des peuples en lutte pour leur libération. 
      [ Pour écouter, double-cliquer sur la flèche ]

      « FRANCECULTURE», FICTIONS / LE FEUILLETON
      EMISSION DU LUNDI 16/10/2017 
       «TEN DAYS THAT SHOOK THE WORLD » 
      DIX JOURS QUI ÉBRANLÈRENT LE MONDE DE JOHN REED (1/10) :
       UN FILS DE LA RÉVOLUTION

      DURÉE : 00:25:03



      RÉVOLUTION D'OCTOBRE 1917
      Ce n'est pas son seul statut d'acteur-témoin qui rend son livre inoubliable: John Reed écrit en poète. La plus lapidaire de ses phrases possède un tel pouvoir d'évocation que l'imagination de l'adaptateur se projette immédiatement dans l'espace radiophonique. Le plaisir, la complicité entrent en jeu, résonnant avec l'humour et l'ironie de John Reed, rejoignant sa compréhension des événements, loin des mensonges qui ont été déversés sur la Révolution d'Octobre et les bolchéviks.



      COUVERTURE DE
      L'ÉDITION PRINCEPS
      «Ce livre est l’histoire sous pression, telle que je l’ai vue. Il ne prétend être rien d’autre qu’un compte rendu détaillé de la révolution de Novembre (1), lorsque les bolcheviks, à la tête des ouvriers et des soldats, se sont emparés du pouvoir en Russie et l’ont placé entre les mains des soviets. » Ainsi commence Dix jours qui ébranlèrent le monde, paru en 1920, récit inégalé de la révolution d’Octobre.  (1) John Reed s’en tient au calendrier grégorien. Il ne sait pas encore que l’histoire retiendra le calendrier russe et donc la révolution d’Octobre.

      JOHN « JACK » SILAS REED, NÉ À PORTLAND 
      LE 22 OCTOBRE 1887 ET MORT À MOSCOU 
      LE 19 OCTOBRE 1920

      mardi, octobre 17, 2017

      POUR LA PREMIÈRE FOIS, LA FUSION DE DEUX ÉTOILES À NEUTRONS DÉTECTÉE


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      VUE D’ARTISTE DE LA FUSION D’ÉTOILES À NEUTRONS
      IMAGE  ESO/L. CALÇADA/M. KORNMESSER

      Des chercheurs ont déclaré avoir détecté de nouvelles ondes gravitationnelles, non pas provoquées par la fusion de deux trous noirs mais par celle de deux étoiles à neutrons.
      Paris Match avec l'AFP
      IMAGE ESO/A.J. LEVAN, N.R. TANVIR
      Le 17 août est bien souvent synonyme de farniente au soleil mais pour les scientifiques témoins pour la première fois de la fusion de deux étoiles à neutrons, il évoquera à jamais une journée digne d'un film d'action. "Les 12 heures qui ont suivi la détection des ondes gravitationnelles ont incontestablement été les heures les plus passionnantes de ma vie scientifique", assure Bangalore Sathyaprakash de l'École de physique et d'astronomie de Université de Cardiff au Royaume-Uni.



      dimanche, octobre 15, 2017

      AU CHILI, LES MANCHOTS REMPORTENT UNE BATAILLE CONTRE UN PROJET MINIER


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      LES MANCHOTS DE HUMBOLDT, UNE ESPÈCE 
      MENACÉE DE DISPARITION,  ONT STOPPÉ UN 
      VASTE PROJET MINIER DANS LA VILLE 
      CHILIENNE DE LA HIGUERA. 
      PHOTO MARTIN BERNETTI

      La Higuera (Chili) (AFP) - Ils mesurent moins d'un mètre de haut mais viennent de remporter une bataille colossale: les manchots de Humboldt, une espèce menacée de disparition, ont stoppé un vaste projet minier dans la ville chilienne de La Higuera. 
      FICHE SUR LE MANCHOT DE HUMBOLDT, 
      UNE ESPÈCE MENACÉE DE DISPARITION 
      QUI A STOPPÉ UN VASTE PROJET MINIER 
      DANS LA VILLE CHILIENNE 
      DE LA HIGUERA 
      PHOTO - AFP - GAL ROMA
      Les défenseurs de ces animaux qui ne se reproduisent qu'au Chili et au Pérou se sont battus pendant des mois contre les plans de l'entreprise Andes Iron, qui voulait installer une mine à ciel ouvert de fer et de cuivre, et un port.



      jeudi, octobre 12, 2017

      LE JOUR DE L'HISPANITÉ


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
      LA « FIESTA DE LA RAZA » EN UNE DU
      QUOTIDIEN ABC, LE 12 OCTOBRE 1947. © ABC
      Le 12 octobre est historiquement marqué par l’arrivée du navigateur génois Christophe Colomb sur l’île de Guanahaní, dans l’archipel des Bahamas. À Madrid, c'est l'occasion pour l'État espagnol d'organiser un défilé militaire. Il a eu lieu cette année sans que n'y assistent le président catalan, le président basque et la présidente navarroise.
      « El Día de la Raza » de l'Union Ibéro-Américaine (1913) 
      FAUSTINO RODRÍGUEZ-SAN PEDRO
      DÍAZ-ARGÜELLES
      Député dès 1872 pour Gijón, puis de l’Outre-mer et précisément de Cuba entre 1886 et 1898, Faustino Rodríguez-San Pedro devint sénateur « à vie » en 1899, suite à la perte des colonies caribéennes, et aussi, en 1901, vice-Président du Sénat. Par la suite, Francisco Agustín Silvela, Président conservateur à l’époque, lui permit d’intégrer son gouvernement en 1903 [1], en lui confiant le portefeuille du Ministère des Finances. Mais il n’occupa pas ce poste plus d’un an. Enfin, Faustino Rodríguez-San Pedro participa à la rédaction des statuts de la Banque Hispano Américaine et à la création d’entreprises spécialisées dans le textile, puis il fut aussi nommé ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts par Antonio Maura Muntaner [2], une charge qu’il devait occuper de 1907 à 1909. Il y promut la valorisation et la conservation du patrimoine national, notamment de l’architecture catholique [3].


      mercredi, octobre 11, 2017

      REDÉCOUVRIR ENFIN CE QUI FUT RECOUVERT


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      COLOMB REÇOIT DES PRÉSENTS DES INDIGÈNES TANDIS
      QUE SES COMPAGNONS DRESSENT UNE CROIX DE BOIS

      GRAVURE THÉODORE DE BRY (1528-1598), FRANCFORT, 1592.
      1492-1992, l’histoire par le glaive. Dans la terminologie officielle, le cinquième centenaire du premier voyage de Christophe Colomb, en 1492, ne commémore plus la « découverte de l’Amérique » mais la « rencontre des deux mondes ». Une façon de dés européaniser partiellement une odyssée à la fois individuelle et collective, celle du grand Amiral de la mer océane et celle d’un continent conquérant qui allait, par le feu et par le sang, entamer l’unification de la planète et en écrire l’histoire à partir de ses propres catégories. Mais, en 1992, les survivants du génocide d’il y a cinq siècles récusent une célébration qui enfouirait encore davantage leur apport à la culture multiforme de l’histoire humaine.
      Tout ce qui est d’importance aujourd’hui s’est-il décidé en 1492 ? Autrement dit, les événements qui convergent et s’organisent durant cette année-clé, et d’abord la rencontre de deux mondes, l’européen et l’américain, dessinent-ils l’une de ces bifurcations majeures de l’histoire ? Questions d’autant plus actuelles pour une commémoration que nous vivons l’un de ces moments décisifs qui sont, d’emblée, perçus – même si leur signification reste opaque – comme historiques, marquant une fracture dans la chronologie, points d’arrivée et points de départ.


      lundi, octobre 09, 2017

      LE « NOBEL D’ÉCONOMIE » ATTRIBUÉ À RICHARD THALER


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      « PRIX DE LA BANQUE DE SUÈDE EN SCIENCES 
      ÉCONOMIQUES EN MÉMOIRE D’ALFRED NOBEL »

      Le «Nobel d’économie» attribué à Richard Thaler, théoricien de la finance comportementale. Ce professeur américain à l’université de Chicago a montré comment des caractéristiques humaines « affectent les décisions individuelles et les orientations des marchés ». 
      « PRIX DE LA BANQUE DE SUÈDE EN SCIENCES 
      ÉCONOMIQUES EN MÉMOIRE D’ALFRED NOBEL »
      Le prix Nobel d’économie a été attribué, lundi 9 octobre 2017, à l’Américain Richard H. Thaler, de l’université de Chicago, pour ses travaux sur les mécanismes psychologiques et sociaux à l’œuvre dans les décisions des consommateurs ou des investisseurs.

      CHILI : CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE D'ALEJANDRO GUILLIER 2017


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 

      CHILI : CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE
      D'ALEJANDRO GUILLIER 2017   

      CHILI : CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE D'ALEJANDRO GUILLIER 2017  
      « LE MONDE DE LA CULTURE SE MOBILISE » 

      [ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 



      SUR LE MÊME SUJET :

      EN MARCHE FORCÉE


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      «EMMANUEL MACRON FAIT PARTIE DE CETTE PETITE CASTE QUI
      PENSE QU'ELLE EST PLUS INTELLIGENTE QUE TOUT LE MONDE»

      CHE GUEVARA : 50ÈME ANNIVERSAIRE DE SA MORT 1967 –9 OCTOBRE– 2017


      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 

      LA UNE DU QUOTIDIEN L'HUMANITÉ
      DU LUNDI 9 OCTOBRE 2017
       
      [ Pour écouter, double-cliquer sur la flèche ]
      « HASTA SIEMPRE» 
      PAROLES ET MUSIQUE - CARLOS PUEBLA,
      DURÉE : 00:03:45
      À l’occasion du 50ème anniversaire de la mort d’Ernesto Che Guevara, l’Humanité publie un numéro spécial consacré à la vue et la pensée du célèbre commandant dans son édition du lundi 9 octobre.
      LA DERNIÈRE PHOTO DE CHE GUEVARA VIVANT, PRIS QUELQUES
      SEMAINES AVANT SA MORT. GUEVARA, ASSIS AU DROIT,
      ÉTUDIE UNE CARTE DE LA RÉGION FLUVIALE PESCA.
      CHE GUEVARA : 50ÈME ANNIVERSAIRE DE SA MORT 
      1967 –9 OCTOBRE– 2017

      Le 9 octobre 1967, Ernesto Guevara mondialement connu comme le Che, était exécuté en Bolivie sur ordre du dictateur Barrientos et de la CIA. Baroudeur éclairé, médecin, commandant de l’armée rebelle cubaine, «guérillero héroïque», communiste, internationaliste, penseur, et écrivain… sa courte existence de 39 ans a été d’une rare intensité.

      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 

      DANS UNE IMAGE PRISE LE 10 OCTOBRE 1967 PAR LE
      JOURNALISTE DE L'A.F.P. MARC HUTTEN, LE CORPS
      D'ERNESTO 'CHE' GUEVARA EST EXPOSÉ SUR UN
      LAVABO DE BLANCHISSERIE DANS LE VILLAGE
      DE VALLE GRANDE, LA BOLIVIE.